Abilio Diniz, un séducteur à la conquête de Carrefour

Abilio Diniz, un séducteur à la conquête de Carrefour

De la boutique familiale au à la 1ère grande surface Grupo Pão de Açúcar

Le magasin de la famille Diniz s'appelle Pão de Açúcar, un nom qui s’inspire du Pain de Sucre de Rio-de-Janeiro. Pour améliorer son propre groupe, Abilio Diniz (Lefigaro.fr) s'est inspiré du succès de Carrefour, dont il a rencontré les fondateurs en 1974. A la fin des années cinquante, le jeune homme crée aux côtés de son père la 1ère grande surface du groupe Pão de Açúcar. Une décennie plus tard, GPA comptait 1 400 employés et quarante magasins. Le secteur du commerce écrira son avenir avec les supermarchés et le libre service, c'est l'avis du père d'Abilio Diniz à la fin des années 50.

Abilio Diniz, une enfance formatrice

Abilio Diniz a vu le jour en 1936 à Sao Paulo au Brésil. C’est en Amérique du Nord que le jeune homme désire parfaire ses connaissances en économie. Les enfants de son quartier considèrent Abilio Diniz comme tête de turc dans son enfance.

Un homme de poids au Brésil

Selon l’hebdomadaire du Brésil "Epoca", il compte parmi les cent personnages ayant le plus d'influence au sein du sous-continent brésilien. Au Brésil, l’un des hommes les plus puissants n'est autre qu'Abilio Diniz. Dans son pays, l'un des personnages les plus fascinants est le businessman. Abilio Diniz a fait partie du cercle des amis de l’ancien dirigeant du sous-continent brésilien, Luiz Inácio Lula da Silva.

La famille, le sport, un homme de valeurs

Ancien goal, ayant également exercé la musculation et la capoeira, Abilio Diniz reste un athlète accompli qui commence sa journée par un entraînement sportif. Sous sa houlette, des salles de gym sont construites au sein hypermarchés GPA et des plans sponsorisés par l'entreprise poussant ses employés à prendre part aux courses sont mis en place. En effet, il est intimement convaincu des bénéfices du sport. Extrêmement attaché à Sainte Rita, la sainte des causes sans issue, le businessman est catholique pratiquant. Préconisant le contentement et la motivation des collaborateurs dans les sociétés, le "capitalisme responsable" consiste en un mouvement créé sur le continent américain dont se revendique Abilio Diniz.

Articles